Un nouveau centre de traitement des maladies aortiques à l’UZ Brussel


Dr. Jan Nijs (à gauche) en prof. dr. Erik Debing


Le Dr Jan Nijs, chirurgien cardiaque, et le Prof. Dr Erik Debing, chirurgien vasculaire, ont conjugué leurs efforts pour mettre sur pied un centre spécialisé dans les affections de l'aorte.
Les deux praticiens tiennent une consultation conjointe tous les jeudis matin.
Veuillez contacter Mme. Veerle Van Mossevelde (Coordinatrice) au +32 2 476 31 34 pour prendre rendez-vous.

Le «Centre de traitement des maladies de l'aorte et des maladies du tissu conjonctif cardiovasculaires de Bruxelles» poursuit l'objectif de centraliser et de canaliser tous les patients souffrant d'une maladie de l'aorte (essentiellement des anévrismes) vers une seule et même consultation. Les référents internes et externes savent ainsi clairement vers qui ils peuvent réorienter les patients présentant une pathologie de ce type.
Chaque patient fait l'objet d'un diagnostic, d'un traitement et d'un suivi organisés selon un trajet et des directives cliniques clairement définis.
Les chirurgiens Jan Nijs et Erik Debing se sont spécialisés dans le traitement des maladies aortiques et proposent les techniques opératoires et endovasculaires les plus récentes. Ils sont assistés avant, pendant et après l'opération par une équipe médicale constituée d'anesthésistes, de perfusionnistes, d'intensivistes et d'infirmiers aguerris.

La cause la plus fréquente d'une maladie de l'aorte réside dans la présence d'une athérosclérose. Parmi les autres causes, citons les anomalies valvulaires innées et les maladies héréditaires du tissu conjonctif.
Les patients souffrant d'une affection aortique génétique connaissent également d'autres problèmes (anomalies squelettiques ou oculaires, problèmes de grossesse ou de fertilité). Il est donc important pour ces patients de bénéficier d'une prise en charge multidisciplinaire. Une équipe composée de cardiologues (pour adultes et pédiatriques), d'un généticien, d'un anatomopathologiste, d'un interniste, d'un radiologue, d'un ophtalmologue, d'un gynécologue et d'un psychologue se réunit régulièrement pour analyser les cas liés à ces patients.